Difficultes pour recruter Turnover important

Les avantages en nature offerts par les entreprises à leurs salariés représentent une valeur considérable dans le monde du travail. Ces avantages comprennent divers biens et services gratuits ou à tarif réduit, constituant une composante essentielle des bénéfices sociaux, qu’ils soient imposés ou optionnels.

Les primes et gratifications occupent une place de choix parmi ces avantages, englobant le treizième mois, les primes liées à l’ancienneté, d’assiduité, de vacances, ainsi que les gratifications de fin d’année, entre autres.

1. Le véhicule de fonction

Souvent octroyé avec des directives d’utilisation fixées par l’employeur, il est un autre avantage notable. Tout usage privé de ce véhicule est considéré comme un avantage en nature et est assujetti à une fiscalisation sauf quand le véhicule est un vélo (électrique ou non).

Le vélo de fonction, en plus de donner un coup de pouce à la santé de vos collaborateurs et à la planète, c’est aussi un réel bénéfice côté portefeuille. Le gouvernement a sorti le grand jeu pour encourager les entreprises à se mettre au vélo : une déduction fiscale de 25 % sur l’impôt sur les sociétés. C’est pour celles qui équipent leurs employés d’un vélo de fonction en finançant au moins 70 % du loyer de la location (et donc 30 % pour l’employé). Et si vous pensez que vous allez devoir casser la tirelire pour acheter une flotte de vélos électriques, détrompez-vous : la location longue durée, c’est la solution abordable. Vélo de fonction = pas d’avantages en nature, donc pas de charges sociales.

2. Le Forfait de Mobilités Durables

Les entreprises adoptent également des initiatives axées sur la durabilité, telles que le forfait mobilités durables, encourageant l’utilisation de moyens de transport écologiques comme le vélo ou le covoiturage. Ces mesures renforcent la marque employeur en démontrant un engagement envers l’environnement.

3. Le soutien aux transports en commun

C’est une obligation pour les entreprises, couvrant au minimum 50% des frais d’abonnement des salariés, bien que certains employeurs décident d’augmenter ce plafond de remboursement, surtout dans les zones urbaines denses.

4. La complémentaire santé d’entreprise

Obligatoire depuis 2016, elle garantit une couverture minimale de 50% pour les employés. La prévoyance d’entreprise, bien que non imposée, reste un avantage social facultatif.

5. Les logements destinés aux employés expatriés ou saisonniers

C’est une pratique courante dans divers secteurs tels que la restauration et l’agriculture, souvent proposée également pour des raisons de sécurité.

6. Les congés spécifiques

Les congés comme le congé sabbatique par exemple, permettent aux employés de s’investir dans des projets personnels ou professionnels, qu’ils soient rémunérés ou non, selon les accords convenus.

7. Le télétravail

Il a connu une forte croissance depuis la pandémie de Covid-19. Le télétravail offre la possibilité de travailler à distance, favorisant la flexibilité géographique pour certains métiers, notamment dans le domaine de l’informatique.

8. La formation continue

Elle demeure un atout majeur, permettant aux employeurs de proposer des programmes de développement professionnel pour renforcer les compétences de leurs salariés.

9. Les horaires flexibles

Ils s’imposent également comme une démarche appréciée, offrant aux collaborateurs la possibilité d’adapter leur journée de travail à leurs besoins personnels, favorisant ainsi un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

10. Les avantages financiers

Ils sont de formes multiples, tels que les plans d’épargne entreprise (PEE), les plans d’épargne retraite d’entreprise collectif (PER), le compte épargne temps (CET), l’intéressement aux résultats de l’entreprise ainsi que la participation obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés depuis 5 ans, demeurent des atouts appréciables.

11. Informatique

La mise à disposition de matériel informatique et de logiciels à usage professionnel et privé est également considérée comme un avantage en nature.

12. Les stock-options et les réductions offertes par le CSE

Ce sont d’autres avantages attrayants pour les salariés, ils peuvent également constituer un argument de poids lors du recrutement de nouveaux talents.

13. Les bons d’achats

Les remises sur les produits ou services de l’entreprise, les titres restaurants, désormais dématérialisés et sans contact, sont autant d’avantages plébiscités par les employés.

Il est indéniable que les avantages salariaux jouent un rôle crucial dans l’attraction et la fidélisation des talents. En tant qu’employeur, la proposition d’une palette variée d’avantages constitue un levier majeur pour attirer et retenir les meilleurs profils au sein de votre entreprise.

Pour recevoir toutes nos infos
A lire également